3 questions...

  • CIQ ESTAQUE
  • estaque

...A RICHARD CASTALDI
Architecte, la cinquantaine, a signé (entre autres) la reconversion des docks en immeubles de bureaux.

Pourquoi avoir choisi d’habiter L’Estaque ?
Né au Bd Oddo, d’une famille d’immigrés Italiens où la chaudronnerie de marine était la principale activité, j’ai souhaité ne pas quitter ce "Nord" pour des raisons historiques, idéologiques et personnelles.
Ici c’est le bon côté de la ville. On a le Mistral dans le dos et la vue sur la mer. A force de chercher, on a trouvé l’endroit idéal et c’est à l’Estaque.

Qu’est ce qui manque et que vous souhaiteriez voir dans le paysage ou dans le quotidien ?
Pour être honnête, il ne nous manque rien ou presque car nous sommes comblés, mon épouse et moi d’avoir trouvé ce coin de paradis. Je dis presque car les arbres brûlés par les incendies ces derniers étés n’ont pas été remplacés et je n’ai pas vu de politique de reboisement promise par les uns et les autres.
Cependant si je devais émettre un voeu, je souhaiterai que le côté nord de Marseille ne demeure pas coupé du reste de la ville car malgré ce que l’on peut entendre, c’est toujours le cas.

Est ce que vous avez des projets pour l’Estaque ? et pour la ville ?
L’Estaque faisant partie d’une des identités de Marseille et de ses quartiers, c’est plus un souhait qu’un projet pour lequel j’aimerai être l’un des acteurs puisque comme je le disais précédemment l’avenir de la ville passera obligatoirement par le rapprochement du sud et du nord.
Quant à un projet plus personnel, ce serai d’avoir un bateau, mais surtout un peu de temps pour s’en servir !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Petit Estaquéen © 2014 -  Hébergé par Overblog