3 QUESTIONS A: M.André MASSON BENOIT Président du CAM

  • ESTAQUE
  • estaque

Le Cercle Aviron De Marseille, dont vous êtes le président depuis 1981, présente un palmarès grandiose sur le plan national et international depuis sa création en 1940. Comment expliquez vous cette réussite ?

Le Cercle des Scullers est né en 1923 sous la présidence de M. Lindermeyer, Toutefois les récompenses n’arrivent qu’en 1955 lorsque le président André Lozet fait venir un entraîneur sportif (Jean Gerard) pour constituer de véritables équipes d’aviron de rivière. 6 titres de champion du monde, 131 équipages champions de France, des sélections au niveau olympique sont à ce jour à notre palmarès. Cette réussite est due aux moyens humains et matériels qui sont donnés à l’ensemble des sportifs. Mais la réussite, c’est aussi l’esprit que nous cherchons à transmettre : « Discipline et Camaraderie ». En effet notre première fierté, c’est la formation de ces hommes et femmes, de cette solidarité dans le sport qui apporte des valeurs sûres dans la vie.

Encore hier, au cours d’un repas, j’entendais une allusion sur les «petits bourgeois » en parlant des rameurs du CAM . Le club est il donc réservé à une classe sociale supérieure ?

Non, je m’élève contre ces préjugés, bien au contraire, le CAM est ouvert à tous. Nous souffrons d’une image qui date d’avant guerre où il est vrai que le Cercle des Scullers était réservé à la haute bourgeoisie. Mais depuis 1940, après le bombardement du port, M. Lindermeyer a offert le site aux Estaquéens et le CAM a alors été créé. Depuis, les rameurs sont issus de nos quartiers et de toutes les couches sociales. Parmi nos champions, un grand nombre viennent des couches populaires. A ce jour, nous proposons des tarifs d’inscription bas (164.80 € pour une inscription annuelle cadet- minime) avec du matériel performant, des entraîneurs sportifs permanents, des heures d’ouverture et d’accueil très larges pour les jeunes , la prise en charge des déplacements et des stages. Nous accueillons d’autre part un grand nombre de scolaires et d’universitaires toute l’année. Notre volonté est de voir de plus en plus de jeunes de nos quartiers. Grâce à la proximité, ils sont plus assidus, les accompagnements sont plus simples pour les parents. J’invite donc tout le monde à venir découvrir notre club.

La Mairie de Marseille souhaite le développement du port de l’Estaque vers la plaisance avec la création de la base nautique de la Lave. Cette évolution ne risque t’elle pas de diminuer votre plan d’eau nécessaire aux entraînements ?

Il faut savoir qu’à l’origine notre plan d’eau faisait 12 km contre 3.5 km aujourd’hui. Il n’y avait pas de plaisance à l’époque. Ce plan d’eau, c’est une véritable « peau de chagrin ». Cependant l’Association des Clubs Nautiques de l’Estaque (ACNE) à laquelle nous adhérons, nous garantit de préserver ces 3.5 km. Toutefois ce plan d'eau permet la formation et l'initiation des jeunes adhérents, l'accueil des scolaires, la pratique de l'aviron de loisir avec la possibilité de sorties sécurisées en pleine mer . Pour compléter l'entraînement de compétition des sportifs de haut niveau nous souhaitons développer notre site d'entraînement à La Mède sur l'étang de Berre. Nous sommes convaincus que cette évolution permettra de voir émerger de nouveaux rameurs et rameuses, ce qui profitera à l’ensemble de tous les clubs qui rament sur l’étang de Berre. Dans tous les cas, le site de l‘Estaque reste notre base, elle emploie 7 personnes dont 3 diplômés d’état . Nous sommes donc également une source d’emploi à préserver.

Tél: 04 91 46 00 66 www.le-cam.org

Le Petit Estaquéen © 2014 -  Hébergé par Overblog