TRI SELECTIF

  • ESTAQUE
  • estaque
Dans certains endroits, certains quartiers, on commence à voir du jaune égayer nos trottoirs grisâtres, et de drôles de gros caissons avec de grosses bandes bleues ou vertes surgir ça et là… Ca y est le tri sélectif envahit nos rues ! Il était temps ! Malheureusement tout le monde n’y a pas droit : soit la rue dans laquelle vous habitez peut être difficile d’accès (cul-de-sac, finit sur un escalier,…)
soit la composition de votre habitation ne permet pas le stockage d’un conteneur individuel (car il ne faut pas l’oublier, il faut rentrer son conteneur après le passage des éboueurs.) Dans ce dernier cas, vous n’avez pas non plus de conteneur marron et jetez vos ordures dans un conteneur dans la rue (appelé Point fixe).
En attendant que Marseille Provence Métropole s’active dans notre quartier, commençons à nous habituer à ces gestes faciles :Trois tris pour Trois couleurs, simple comme bonjour:
Le jaune (conteneur ou colonne dans la rue) pour vos emballages ménagers (plastique, métal, carton, ),
(conteneur ou colonne dans la rue) pour vos emballages ménagers (plastique, métal, carton, ),
Le bleu (n’existe qu’en version colonne dans la rue) ou le conteneur jaune pour le papier (journaux, prospectus, magazines)
(n’existe qu’en version colonne dans la rue) ou le conteneur jaune pour le papier (journaux, prospectus, magazines)
La colonne verte pour le verre (bouteilles, bocaux….)
pour le verre (bouteilles, bocaux….)
Dans le doute, utilisez votre conteneur jaune.
Pour les médicaments et leurs emballages, l’opération CYCLAMED est toujours en vigueur (s’adresser à votre pharmacien); pour les piles, pots de peinture, solvants, huiles… s’adresser à la déchetterie Rue le Chatelier 13015 Marseille.
Bien trier permet de bien recycler…. le verre redevient bouteille, les journaux et magazines renaissent sous forme de carton ou de papier journal, les métaux sont refondus et transformés, les bouteilles en plastique deviennent tuyaux, tubes téléphoniques et même pull-over… + d’info MPM 04 95 09 51 00
Le Petit Estaquéen © 2014 -  Hébergé par Overblog