Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cant a la Taverna à l'Harmonie Estaque Gare

Cant a la Taverna est un concept emprunté à la Bretagne (Kan Ba’r Bistro) où cette pratique a été remise au goût du jour il y a déjà quelques années par les frères Le Gac.
Durant tout l’hiver, une fois tous les deux mois environ, rendez-vous au comptoir pour partager un moment en compagnie d’un chanteur traditionnel, qui nous offrira quelques morceaux de son territoire, de son histoire, en toute simplicité.

Depuis un an, FeM collectiu, collectif de musiciens attaché au musiques d’Oc et d’ailleurs, propose des soirées de chant aux comptoirs de L’Estaque.


Jeudi 1er février, ils invitent

Letizia Giuntini
Souffle d'un vent corse

"Letizia chante comme elle respire, comme ça, naturellement, tout simplement mais entièrement.
Dans sa voix il y a l’âme, la force rocailleuse de la terre et l’énergie d’un blues, entre lamentu et chant de berger. 
Ses chansons taillées dans le bois d’olivier, s’abreuvent à la source fraîche et croquent la vie toute crue, ses errements, les coups de gueules et l’amour toujours…
Auteur, compositeur, interprète, Letizia Giuntini est originaire de Balagne en haute Corse. Bercée dès son enfance par le chant traditionnel, et particulièrement par les voix d’A Filetta, elle chante pendant plusieurs années au sein d’un groupe de polyphonies corses et du monde avec lequel elle participera à de nombreux concerts en Europe. 
Depuis quelques années elle compose ses chansons, en corse et en français, inspirée également par l’esprit du rock, du reggae ou de la pop. Chansons-histoires, odes à la nature et à la vie, qu’elle cisèle avec poésie et humour, pont musical entre tradition et chanson d’auteur…"
La Maison du Chant - Marseille

http://www.letiziagiuntini.fr/index.html

Rendez-vous à partir de 18h30 pour l’apéro. Le chant commencera au plus tard 19h30, et s’étalera jusque 22h environ.

PARTICIPATION LIBRE (et consciente) / Manjalha sur place.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article