Protection du massif de la Nerthe : C'est écrit .....

  • Comité d'Interet de Quartier de l'Estaque
  • CIQ Estaque, estaque

Tout d'abord, un petit rappel de la loi et de l'intérèt des questions écrites au Conseil Municipal : 

"Le conseil d'arrondissement peut adresser des questions écrites au maire de la commune sur toute affaire intéressant l'arrondissement. En l'absence de réponse écrite dans un délai de trois mois, la question est inscrite de droit à l'ordre du jour de la séance du conseil municipal qui suit l'expiration de ce délai. Le conseil municipal fixe les conditions de publicité des questions et des réponses."

(art. L. 2511-12 du code général des collectivités territoriales)

 

Conseil d'Arrondissement exceptionnel Massif de la Nerthe

Mairie des 15eme et 16eme Arrt – Lundi 9 novembre 2015

 

Intervention de Philippe SUMMONTI, Président du Comité d'Interet de Quartier de l'Estaque

 

 

Afin de respecter notre temps de parole, dans l'interet de tous, le CIQ de l'Estaque ne reviendra pas en détail sur les points pour  lesquels nous sommes en communions avec nos collègues des autres CIQ.

 

En effet, de manière générale, il nous parrait être une évidence pour tous, via entre autre sa rétrocession au Conservatoire du Littoral de protéger le massif de la Nerthe,  sans toute fois être obligé de sanctuariser le site.

 

Le point qui nous oppose concerne indirecement les deux parties du massif.

Dans le sud du massif, les imposantes friches industrielles ouvrent l'appétit des grands requins de l'immobilier et des investisseurs de toutes sortes. Ces emplacements rêvés ne resteront pas de toute évidence longtemps sans emménagements. Quels seront ils? Ludiques, tertiaires, immobiliers diffus? 

 

De toutes les formes que seront ces emménagements, ils va falloir digérer cet afflux de densité d'habitants, de personnels et employés, des promeneurs ou des touristes. Et là, la seule D568 n'y parviendra pas. De plus, la requalification de cette voie est prévue entièrement sur deux voies et nous doutons fort de la diminution de circulation des camions et des convois exceptionnels.  

 

La création d'une voie express de type U254, du jas de Rhodes en direction des friches industrielles de Riaux sera indispensable. 

Et nous le répétons encore, aucune dérogation quelconque ne doit être accordé pour de l'urbanisation dans la partie nord du massif. 

 

La D9 plus connue sous le nom de voie rapide de la cote bleu est un exemple de ce que l'on peut faire sans urbanisation. Elle fut par ailleurs un rempart le jour de l'incendie gigantesque qui a détruis la quasi totalité du massif entre Chateauneuf les Martigues, Carry le Rouet et Sausset les Pins. 

 

L'augmentation des habitations sur le haut de notre quartier, au Marinier, aux Riaux, a la Falaise avec ses trois nouveaux immeubles, cause déjà pas mal de problèmes de circulation. 

Une gare ferroviaire située a l'emplacement de l'ancien embranchement des usines se trouve dans des cartons, il serait intéressant de la sortir. Avec la création de véritables parkings cela serrait un espace multimodal avec le rail, les bus(35, 36, 95, 96, bus des calanques, ligne de Martigues et de la cote bleu et pourquoi pas de Marignane, Gignac et des Pennes Mirabeau), et bien sur les navettes maritimes.

Protection du massif de la Nerthe : C'est écrit .....

Question écrite suite au Conseil d'arrondissement exceptionnel sur le Massif de la Nerthe

tatata 06/01/2016 17:23

Mouais,

J'appartenais à une association de protection et nettoyage de notre galline. Toujours répondu présent pour les opérations de nettoyage, préventions, manifestations...
Comment a-t-on été remerciés? Mise en place de terre et de rocher systémaiue sur les bas-cotés ou on se garrait pour aller promener... Seule solution: Passer par le ghetto a riches qu'est le Rove pour aller ballader...

Donc je ne m'investirai plus JAMAIS pour toutes ces conneries. A+

Le Petit Estaquéen © 2014 -  Hébergé par Overblog