Mieux comprendre les élections départementales des 22 et 29 mars 2015

  • Comité d'Interet de Quartier de l'Estaque
  • CIQ Estaque

 

Création du Conseil départemental 

La loi du 17 mai 2013 renomme l’Assemblée qui gère le territoire départemental. Celle-ci prend le nom de “Conseil Départemental”, en remplacement de la précédente appellation “Conseil général”. 

 

 

 

Les cantons 

Créé en 1789, le canton était jusqu’à présent la circonscription d’élection d’un conseiller géné- ral. À partir de mars 2015 et après redécoupage, des circonscriptions cantonales permettront de désigner un binôme de deux conseillers départementaux, une femme et un homme.

Le redécoupage électoral

La loi du 17 mai 2013 impose un redécoupage des cantons afin de diviser globalement leur nombre par deux tout en garantissant un certain équilibre démographique d’un canton à l’autre à l’échelle du département. Pour les Bouches-du-Rhône, dans la perspective des prochaines élections départementales de mars 2015, le redécoupage, fixé par un décret du 24 février 2014, aboutit à la création de 29 circonscriptions cantonales en lieu et place des 57 cantons actuellement existants. Contrairement à ce que l’on entend parfois, il s’agit bien d’un redécoupage et non de simples opérations de fusion ou de “mariage” des cantons antérieurs.

La réforme du mode de scrutin : objectif parité

Pour renforcer la parité, dans chaque circonscription cantonale sera élu un binôme femme-homme. Autrement dit : une circonscription cantonale, deux élus. Chaque bulletin de vote comporte donc deux noms de candidat, un homme et une femme, élus ou battus ensemble, lors d’un scrutin à deux tours. Chacun dispose d’un(e) suppléant(e), du même sexe.

Source: https://www.cg13.fr/fileadmin/uploads/user_upload/publications/accents/cahiers-accents-cantons.pdf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Petit Estaquéen © 2014 -  Hébergé par Overblog