Compte rendu AG et Réunion Publique du CIQ du 8 février 2014

  • Comité d'Interet de Quartier de l'Estaque
  • CIQ Estaque

La plume a été donnée cette année à Gilbert Spinelli qui a bien voulu dresser un bilan et donner son point de vue sur le déroulement de notre assemblée générale ainsi que de la réunion publique qui a suivi.

Coup d'œil et ……coup de cœur !

Samedi  8 février assemblée générale du CIQ de l'Estaque. Présent cette année, je ne voulais pas manquer l'occasion de m'y rendre et prouver si besoin est,  mon attachement  à cet évènement, à mon quartier et mon amitié à ceux qui sont en charge de conduire ce mouvement pour le bien de nos concitoyens. J'arrivais tôt et comme à l'habitude la salle de l'UMS se remplissait petit à petit jusqu'à ce que l'ensemble des chaises soient occupées et le fond de salle soit comble (fond de salle vue sur la mer !.......et vue ……..sur la table réservée aux libations de fin de réunion).

200 personnes étaient présentes selon les organisateurs  et pour une fois dans ce style de statistiques 200 personnes selon ….les autorités; Après l'entame d'usage, notre président ouvre le" bal "en remerciant les personnalités présentes, excusant les absents ….excusés et regrettant ceux qui auraient dû venir et qui ne l'ont pas fait. Un mot de rigueur et de recommandation à l'attention des personnalités politiques à qui il est rappelé  que ces séances ne sont pas ni tribunes politiques ni tremplin personnel mais un débat ouvert à la transparence et à l'explication des actions qui ont répondu ou qui auront à répondre aux nécessités, vœux et…..doléances des habitants de notre quartier- village. Les interventions de notre sénatrice maire de secteur S. Ghali et son engagement  semblent satisfaire l'audience, de même que les commentaires du député H.Jibrayel pour ce qui l'incombe.

Une fois le bilan moral présenté par le président, le rapport financier obtenant le quitus et le rapport d'activités salués pour la rigueur du premier, la précision du second et l'humour du dernier, les 3 actes règlementaires riches d'information,  de réussite……et d'espérances remportent les applaudissements de l'assistance. Je suis pour ma part réjouis de voir un bureau jeune pour la plupart de ses membres, de la dynamique de l'ensemble, de la présentation audible, visuelle et commentée sur grand écran d'un contenu de qualité des sujets évoqués. Mon attention est retenue par cette proposition de mise en ligne sur site dédié "d'alerte déchets" au quotidien et son signalement instantané par photo et simple appel à partir de notre "portable" aux autorités compétentes. Voilà un bel exercice de civisme et citoyenneté, pédagogique, simple, efficace et…..actuel auquel j'adhère pleinement !. Merci beaucoup …..dossier à suivre !

Pour ce qui est du débat public, les questions fusent, nombreuses sont pertinentes et méritent des réunions spécifiques comme la circulation et le stationnement, d'autres récurrentes soulèvent l'esprit partisan à propos du demi échangeur privé utilisé pour le bien de tous par les camions de la Société Lafarge sinon c'est plus de kms en plein milieu urbain, et donc retour à la case départ comme par le passé où ceux qui protestent aujourd'hui sont à peu prés les mêmes que ceux qui demandaient le contraire  auparavant. La question devrait se régler définitivement, Lafarge conservera son accès privé et les emplois qu'il génère seront préservés. Quant au Massif de la Nerthe, le Conservatoire du Littoral est Maître du Jeu il doit respecter ses engagements.

L'accès à la mer fait le consensus sauf……pour les plaisanciers. Quand le port autonome, état dans l'état comprendra l'ineptie de considérer les plans d'eau, tel le port de l'Estaque comme une propriété privé privant la population de son droit inaliénable ! Il est tout à fait compréhensible que les plaisanciers et leurs biens soient protégés mais pas au détriment du droit et des devoirs de chacun, en l'occurrence le devoir des pouvoirs publics de protection et de sécurité des biens et des personnes. Beaucoup diront que je "parle comme un livre" peut être, mais ce livre est la Constitution de notre pays! Pouvoirs publics, pouvoirs politiques soyez les acteurs respectueux des textes dont vous êtes les auteurs.

J'en terminerai par nos histoires de style "galéjades bien de chez nous" :

  • le bureau de poste sans boite à lettres ! deux mois pour en poser une ! 
  • quatre mois pour quelques centimètres cubes de coffrage de béton afin de permettre aux personnes en handicap d'accéder au distributeur de leur propre argent !
  • De même que depuis 5 ans, l'on attend que la Montée Castejon s'écroule et fasse l'objet des faits divers en annonçant nombre de victimes, blessées graves ou défuntes…

Les raisons avancées sont des délais incompressibles (?) des services compétents (?), respect de règles de marché public. Marché public niant les interventions urgentes qui tombent sous le sens c'est dire nos doutes quant à la probité, l'honnêteté et l'intelligence qui ne font et loin s'en faut ni loi ni nécessité. C'est désolant, désespérant, affligeant……

  • Enfin, la Villa Mistral, promise  à un programme de haut niveau culturel depuis des lustres, non seulement oubliée de Marseille 2013 capitale de la culture , d'ailleurs comme la plupart des quartiers Nord et Ouest mais aussi oubliée des simples services du Tourisme: projet oublié, habitants méprisés. Tel est mon sentiment sur le sujet.

Cette belle réunion, pleine, riche, colorée se termine en échanges cordiaux autour d'un apéritif convivial. De nouveaux cotisants, de nouveaux adhérents au conseil, des projets, des actions, des engagements…de quoi nous convaincre de contribuer  au programme 2014 et……de revenir l'an prochain !            

                                                                               Gilbert Spinelli

                                                           Président du CIQ de l'Estaque de 1991 à 2004

Le Petit Estaquéen © 2014 -  Hébergé par Overblog